Comment garder l’eau de sa piscine bien propre ?

180
Partager :

Personne n’a envie de se baigner dans une piscine où l’eau est trouble, avec des dépôts ou des algues. Dans cet article, nous allons vous expliquer les gestes à adopter pour avoir une eau cristalline pour vos baignades.

Comment filtrer l’eau de sa piscine ? 

Peu importe que vous ayez une piscine enterrée ou tubulaire, voire un spa, la filtration de l’eau de la piscine est une étape indispensable. Avoir un tel système permet à l’eau de ne pas rester statique lorsque vous ne vous baignez pas, mais également d’éliminer les impuretés.

Lire également : Pourquoi installer un abri de piscine chez vous ?

Pour le renouvellement de l’eau, votre piscine doit être équipée des éléments suivants :

A voir aussi : Comment décorer le parterre de votre piscine ?

  • un skimmer ;
  • une pompe ;
  • un filtre ;
  • des buses.

Concernant le filtre, vous avez plusieurs options. Vous pouvez choisir un filtre cartouche, comme celui-ci https://www.filtres-spa.com/3366-cartouche-filtration-compatible-magiline-piscine-fx30-fx40-fx50-gota-pure.html, si vous avez installé une petite piscine. Vous avez également le filtre à sable, à verre poli, à diatomées et à zéolites, pour les autres modèles de bassin.

Le nombre de cycles de filtration dépend de plusieurs critères, à savoir la saison, la température et la quantité d’eau. N’hésitez pas à demander à votre pisciniste des renseignements, afin de prendre soin de votre piscine de la meilleure manière.

Quels autres gestes pour une eau de piscine de qualité ? 

Si la filtration est obligatoire pour se baigner dans une eau de qualité, vous devez aussi mettre en place d’autres gestes pour la préserver.

Dans un premier temps, pensez simplement à couvrir votre piscine lorsque vous ne vous baignez pas. Cela vous permettra d’avoir moins de chutes de feuilles et autres impuretés emportées par le vent. Vous pouvez installer une bâche à bulles, une bâche gonflable ou directement envisager un volet ou abri de piscine, suivant votre budget et la dimension du bassin.

Il est également recommandé de contrôler le PH et la température de l’eau. Un PH élevé va favoriser l’apparition d’algues. Quant à la température, lorsque l’eau est à 28 degrés plusieurs jours, les bactéries se développent et l’eau verdit. En revanche, pour l’hivernage, si l’eau reste à moins de 12°, vous n’aurez pas besoin de filtrer. Vous devez donc contrôler quotidiennement la température de l’eau et tester le PH de votre piscine une fois par semaine, en été. Ainsi, vous pourrez modifier les paramètres si nécessaire.

Les traitements sont aussi obligatoires durant la saison estivale. Là encore, plusieurs solutions sont possibles. La plupart du temps, c’est le chlore qui est utilisé. Maintenant, vous pouvez aussi vous tourner vers le brome, l’électrolyse au sel, l’oxygène actif, les UV… Attention, si l’eau est verte, cela risque de ne pas être suffisant. D’autres traitements existent pour cette situation, comme les anti-algues.

Enfin, et c’est plutôt évident, mais tout cela ne sera réellement efficace que si vous nettoyez régulièrement le fond de votre piscine, mais aussi les escaliers et tous ses accessoires. Vous pouvez le faire manuellement, à l’aide d’un balai spécial piscine, ou opter pour un robot si vous avez une grande piscine. En suivant toutes ces étapes, vous devriez pouvoir profiter de vos baignades sans aucun problème.

Partager :