Peut-on enterrer une piscine hors-sol ?

60
Partager :

Creuser un trou et disposer une piscine tubulaire : est-ce la solution pour une piscine pas chère ? Il peut être tentant d’acheter une piscine conçue pour être posée à même le sol et de creuser pour être au même niveau. Est-ce possible en réalité ?

Piscine hors-sol : ce qu’il faut savoir

Avant de vous aventurer à faire quoi que ce soit, la première des questions à vous poser est celle de savoir ce qu’est une piscine hors-sol. Vous vous doutez sûrement déjà de ce que ce terme veut dire. Comme son nom l’indique, la piscine hors-sol est une catégorie de piscine qui n’est pas intrinsèquement liée au sol. C’est-à-dire qu’elle n’est pas construite directement dans le sol. C’est une catégorie de piscine totalement indépendante de la terre. Il est possible de la démonter et de la remonter également avec les outillages adéquats. L’installation de ce type de piscine est plus ou moins rapide et ne nécessite pas de grandes tracasseries. En plus de cela, les coûts liés à l’obtention de cette catégorie de piscine sont abordables. Si vous faites partie de ceux qui n’ont pas un grand budget pour se procurer une piscine traditionnelle, et qui n’aiment pas les piscines hors-sol, nous vous conseillons d’opter pour les piscines hors-sols enterrées.

A voir aussi : Aménager les abords de sa piscine 

Oui : on peut enterrer une piscine, mais pas toutes

Il n’est pas indispensable de préciser que les piscines enterrées sont reconnues pour être les plus esthétiques. Un bassin creusé se fond dans le décor, il est plus facile d’aménager la terrasse autour mais ça coûte cher.

C’est pourquoi de nombreuses personnes optent pour les piscines hors-sol comme les piscines tubulaires. La bonne nouvelle, c’est qu’il est possible d’installer une piscine de façon à ce qu’elle soit enterrée, selon quelques conditions tout de même.

Lire également : Pourquoi choisir une piscine en bois

Avant tout, il n’est pas question d’enterrer une piscine autoportante car sa structure n’est pas assez solide. Il en va de même pour les piscines tubulaires qui seront bien mieux posées sur le sol dans le jardin. Pour améliorer leur design, vous pouvez fixer des canisses en osier ou en bois, par exemple.

Si vous souhaitez vraiment avoir une piscine hors-sol enterrée, il faudra opter pour un modèle avec une structure rigide. En effet, une fois sous terre, la piscine subit une pression permanente du terrain et les parois risques de se fissurer si la structure n’est pas assez robuste. Par conséquent, il faudra choisir une piscine hors-sol en kit (en bois ou en acier) si vous désirez creuser un peu pour installer votre bassin.

Enterrer une piscine hors-sol : comment faire ?

Il existe quelques conditions et précautions pour enterrer une piscine hors-sol. Bien évidemment, si vous pensez le faire tout seul, vous pouvez commencer par abandonner. Cela demande assez d’énergie et de travail. Avant de commencer les travaux concernant l’enterrement de votre piscine hors-sol, il est primordial de vous assurer que votre piscine a une résistance assez importante pour supporter les travaux. Généralement, cette caractéristique est perceptible sur la notice de la piscine hors-sol après achat. Après avoir eu cette confirmation, les travaux peuvent commencer. Comment procéder ? Quelles sont les étapes ?

Étape 1 : Le terrassement

Qui parle d’enterrement de piscine parle de surface plate. Ainsi, pour réussir à enterrer votre piscine hors-sol, il vous faut bien terrasser votre sol de sorte à le rendre plat et facile à l’usage. Les travaux de terrassement consisteront donc à rendre nivelé et plat l’espace que vous avez choisi pour l’enterrement de votre piscine.

Étape 2 : La dalle de béton

C’est donc la deuxième étape et l’une des plus importantes. Pour servir de protection contre les mouvements inattendus du terrain, il est recommandé de faire couler une dalle de béton juste après le terrassement de l’espace. Le coulage de cette dalle de béton se fait dans la concavité de l’espace creusé. Il est conseillé qu’elle soit d’une hauteur minimum de 15 centimètres.

Étape 3 : L’installation de la piscine et la fabrication d’une ceinture protectrice

Après terrassement et coulage de dalle de béton, il faut donc passer à l’installation de la piscine. Il est important de savoir que l’installation d’une piscine est liée au type de cette piscine et donc les processus varient. En ce qui concerne la fabrication que la ceinture protectrice, elle est également facultative et dépend du type de piscine hors-sol dont il s’agit.

Étape 4 : Le processus de remblais

En termes de précautions, de renforcement et de sécurité, il est tout de même préférable de faire un remblaiement avant de mettre fin aux travaux d’enterrement de votre piscine hors-sol. Ce n’est pas vraiment chose indispensable, mais chose recommandée.

Enterrer une piscine : conditions et précautions

Avant d’aller chercher votre pelle, vérifiez que votre modèle de piscine hors-sol en kit puisse être enterrée. Pour cela, lisez bien la notice. Par ailleurs, sachez que seules les piscines en bois de catégorie 4 peuvent vraiment être enterrées sans risque de voir la structure s’écrouler avec le temps.

En outre, une fois que vous êtes certains que votre piscine soit assez solide pour être enterrée, il faudra envisager des travaux semblables à ceux d’une piscine creusée. Cela implique plusieurs étapes comme les travaux de terrassement, faire couler une dalle en béton, monter la piscine, créer une protection et remblayer le trou.

Dans le cas où vous êtes refroidi par tous ces travaux mais que vous voulez absolument une piscine avec un visuel bluffant, vous pouvez opter pour une piscine tubulaire et une estrade en bois. Vous créerez du volume dans votre jardin, ce qui donnera un effet très cosy !

Partager :