Quel dallage pour votre piscine ?

Pour votre piscine, il faut dire que le dallage est très facile à entretenir et dure particulièrement longtemps. Aujourd’hui, si certains ne jurent que par le bois pour son côté esthétique, d’autres sont fiers d’opter pour le dallage autour de leur piscine. Alors, quels sont les différents types de dallage existants ? Quels sont les avantages et inconvénients du dallage ? Cet article tente d’apporter la réponse.

Pourquoi opter pour le dallage ?

D’abord, il faut se poser la question de savoir pourquoi faut-il opter pour le dallage plutôt que d’autres modes de décoration. En effet, le dallage pour les piscines permet, bien plus que n’importe quel autre matériau de garder les espaces de circulation assez propres. C’est aussi un très bon moyen de garder propre l’espace de circulation. De plus, il est facile à entretenir et permet de vivre plus longtemps. Enfin, le dallage s’intègre particulièrement bien dans tous les environnements.

Quels sont les différents types de dallages existants ?

Il est possible de classer les dallages en plusieurs catégories. D’abord, nous avons la pierre qui est reconstituée et qui imite parfaitement la pierre naturelle. Il s’agit d’un produit industriel qui est obtenu à l’aide de ciment teinté puis travaillé. D’ailleurs, tous les aspects et toutes les formes sont à prendre en compte, avec ou sans joints. Avec ce type de dallage, tous les aspects et toutes les formes sont possibles. Aujourd’hui, les marques de fabrication de dallage les plus connues restent Bradstone, PPL ou encore Pier’Dall.

On a ensuite la pierre naturelle qui est un autre type de dallage et qui représente un matériau très noble et apprécié. Il existe plusieurs types de pierres naturelles destinées au dallage pour les piscines, notamment le quartz, le granit, le calcaire, etc. Ses origines, ses couleurs et ses formats sont particulièrement variés et la pierre est particulièrement durable. Le seul bémol, c’est qu’elle coûte assez cher comparée à la pierre reconstituée.

Quelles sont les contraintes de pose de la pierre naturelle ?

Quel que soit le type de dallage que vous aurez choisi, il faut toujours faire en sorte qu’il y ait une légère pente vers les extérieurs de la piscine afin d’évacuer les eaux. Pour la pierre reconstituée, elles se posent sur une plateforme en béton ou en aménageant un remblai à béton. Pour la pierre naturelle, on procède presque de la même manière, mais on pose la pierre de manière aléatoire ou avec des formats qui s’appareillent entre eux.