background img

Nettoyer un mur extérieur (crépi) : nos conseils

C’est souvent assez graduel et surtout imperceptible sur le moment, mais avec le temps vos murs extérieurs en crépi peuvent devenir salle. Sous l’effet de la pollution, la poussière ou des moisissures, ils présentent un aspect vieux et dégrader. Dès lors, de sérieux travaux de nettoyages sont indispensables pour leur redonner de l’éclat. Cependant, l’opération devient un casse-tête si vous désirez effectuer le nettoyage sans abimer vos murs. Pas de panique ! Découvrez nos conseils simples, efficaces et originaux pour restaurer l’éclat de votre mur tout en le gardant intact.

Effectuer d’abord des contrôles pré nettoyage !

Avant de passer à un nettoyage quelconque, il est impératif d’effectuer un petit contrôle de pré nettoyage. Si votre crépissage extérieur présente un aspect vieux, c’est dû aux intempéries qui non seulement le rendent sale, mais le fragilise ! Vérifiez les fenêtres, le toit et les moulures extérieures et notez les réparations nécessaires. Coupez les branches ou arbustes en surplomb qui s’appuient contre les murs. Inspecter les bordures pour dénicher les fissures qui se seraient installées en même temps que les moisissures et autres. Si vos murs extérieurs crépis sont en briques, en pierre ou en maçonnerie, vérifiez votre mortier avant de commencer. Une fois les réparations terminées, passez au nettoyage !

A voir aussi : Nos conseils d'experts pour être meilleur en bricolage

Les meilleurs outils pour un résultat impeccable !

L’un des meilleurs outils pour nettoyer les murs extérieurs est un nettoyeur à eau haute pression. Non seulement l’utilisation de cet équipement vous fera économiser beaucoup d’efforts en éliminant la saleté accumulée, mais vous économiserez également de l’eau. Si vous n’avez pas de nettoyeur haute pression, vous pouvez même envisager d’en louer un. Lisez les instructions et faire d’abord un test ponctuel sur une partie peu visible de votre mur, car les nettoyeurs à pression peuvent endommager la peinture, le bois et les finitions en brique.

Faites un nettoyage écologique avec le plus grand soin !

Si vos murs sont jonchés de moisissure, essayez de frotter les zones touchées avec du borax et de l’eau. L’eau de Javel tuera également la moisissure, mais peut être nocive pour vous et l’environnement. Ne prenez donc ce risque qu’en dernier recours avec les précautions écologiques adéquates. En effet, si vous choisissez d’utiliser de l’eau de Javel, portez de vieux vêtements, des lunettes de protection et un équipement respiratoire. Arrosez d’abord les plantes près de vos murs, cela les empêchera d’absorber trop d’eau de Javel. Si vos plantes sont particulièrement sensibles, pensez à ajouter une petite quantité de calcaire à votre jardin pour neutraliser l’acidité de l’eau de Javel. À la limite, privilégier les produits naturels et biologiques.

A lire également : Rénovation immobilière : quels en sont les différents types ?

Tout est dans la manière de faire !

Pour éviter tout dommage, ne vous tenez pas à moins d’un mètre du mur et faites bouger le tuyau d’avant en arrière plutôt que de pulvériser directement sur un seul endroit. Si vous avez un bardage ou un bardage en vinyle sur vos murs, veillez à ne pas diriger l’eau entre le bardage où elle pourrait rester piégée. Si vous devez monter sur une échelle pour nettoyer les étages supérieurs ou les murs hauts, faites très attention, car la pression peut facilement vous pousser vers l’arrière de l’échelle. Effectuez des mouvements lents et précis pour de meilleurs résultats.

Catégories de l'article :
Travaux