background img

Conserver les sols dans un bon état

Que l’on vive dans une vielle maison que l’on a rénovée ou bien que l’on soit le premier à s’installer dans un appartement au sein d’une résidence toute neuve, il faut que l’on prenne soin de différentes choses chez soi. Toutes les matières en effet évoluent avec le temps qui passe, et certaines sont plus résistantes quand d’autres ont besoin d’être surveillées de plus près. Hormis le ménage, qui reste nécessaire où que l’on habite, il faut aussi parfois faire de petits travaux de rénovation, pour remplacer une latte de parquet usagée ou bien un joint de lavabo abîmé. Pour ce qui concerne le sol, tout dépend de la matière qui le recouvre.

Permettre au sol de se dilater

Dans les régions où les variations de température sont importantes, entre l’été et l’hiver, il faut faire très attention. Ces alternances entre le chaud et le froid, si on les subit directement dans nos corps, ont aussi un effet sur les matières qui composent nos habitations. Avec la chaleur, la pierre a tendance à se dilater puis à se contracter à nouveau dès qu’il fait plus froid. Il est nécessaire qu’un joint de dilatation soit placé entre chaque dalle afin que celle-ci, lorsqu’elle se déforme, ne vienne pas se casser ou se fissurer au contact de ses voisines.

Permettre aux murs de respirer

Si l’on habite au rez-de-chaussée on peut aussi subir les effets de l’humidité, qui ne manque pas de remonter du sous-sol. Si le sol est parfaitement étanche, l’eau va chercher un chemin pour s’échapper vers le haut. Elle risque donc d’envahir les murs et les moisissures vont pouvoir proliférer, en laissant des tâches qui sont tout sauf esthétiques. Il est donc important que l’enduit qui recouvre les murs permettent à ceux-ci d’évacuer l’humidité qui vient du sous-sol. De plus il est conseillé de faire installer un système de ventilation, en particulier dans les pièces où l’on génère de l’humidité : la salle de bain et la cuisine.

Catégories de l'article :
Aménagement