Quels travaux peut-on faire à la maison sans autorisation administratives ?

1564
Partager :
rénovation

La construction d’une maison demande toujours l’obtention d’autorisations préalables auprès de la mairie, comme le permis de construire. Cependant, plusieurs questions persistent et restent sans réponse. Les travaux de rénovation nécessitent-ils aussi des autorisations ? Les avis sont divisés sur la question. Quels travaux peut-on alors faire à la maison sans autorisation administrative ?

Quelques rénovations intérieures

En principe, pour rénover l’intérieur d’une maison, l’on ne devrait pas avoir besoin d’une autorisation administrative. Cependant, il existe des exceptions qui varient selon l’envergure des travaux. Dans certains cas, vous êtes alors obligé de composer un dossier contenant plusieurs pièces comme une copie de l’acte de naissance. Ce dossier vous permettra de demander les autorisations nécessaires pour commencer vos travaux ou de les terminer. Toutefois, le mieux c’est d’obtenir les autorisations au préalable avant d’entamer tous travaux. Dans le cas contraire, vous risquez de voir les travaux suspendus.

A voir aussi : Quand faire l'entretien de votre climatisation ?

  • L’abattement d’un ou plusieurs murs

Si vous manquez de place à l’intérieur de votre maison et que vous décidez de procéder à l’abattement d’un ou plusieurs murs, pas besoin d’autorisation. Néanmoins, vous devez veiller à ne pas déranger le voisinage et à ne pas faire les travaux à des heures tardives. Il ne serait pas bien de faire l’objet d’une plainte pour de simples travaux. Vous pouvez donc librement abattre des murs à l’intérieur de votre maison sans avoir à d’abord vous rapprochez de la mairie.

A lire en complément : Découvrez les avantages du poêle à granulés

  • La construction d’un escalier

Pour construire un escalier dans votre maison, vous n’avez pas non plus besoin d’une autorisation administrative. Vous êtes totalement libre d’engager des travaux dès que vous en avez les moyens. Vous devez tout de même veiller à ce que les escaliers soient construits selon les normes en la matière. Ils doivent être ergonomiques, facilement praticables, pas très étroits et surtout complétés d’une rampe.

  • La pose d’une cloison

La pose d’une cloison dans votre maison tout comme la construction d’un escalier ne nécessite pas une autorisation administrative. Libre à vous de commencer les travaux quand vous le voulez. Avant le début de tous les travaux qu’importe leur nature, n’hésitez pas à prévenir vos voisins à l’avance. Cela relève de la pure courtoisie, même si ce n’est pas une obligation.

Quelques travaux à l’extérieur de la maison

Pratiquement tous les travaux à réaliser à l’extérieur d’une maison nécessitent des autorisations administratives, mais il y a quand même des exceptions. Quelques travaux nécessitent non pas une autorisation, mais une déclaration. C’est le cas pour l’installation d’un jardin ou d’une piscine couverte. Il n’est pas nécessaire de constituer et de déposer un dossier administratif. Vous n’avez qu’à déclarer auprès de la mairie que vous comptez commencer des travaux pour ceci ou pour cela.

La demande d’autorisation administrative pour la réalisation des travaux de rénovation peut varier d’une mairie à une autre. Pour en avoir le cœur net, le mieux c’est de se rapprocher de la mairie. Vous n’aurez donc pas à craindre une visite inopinée des agents de la mairie.

Les aménagements paysagers autorisés sans autorisation

Les aménagements paysagers autorisés sans autorisation sont nombreux. Vous pouvez par exemple planter des arbustes ou des fleurs, mettre en place une jardinière, installer une clôture de moins de 2 mètres, poser une petite pergola, etc.

Si vous souhaitez effectuer des constructions plus importantes comme la construction d’un abri de jardin ou l’installation d’une serre, il est possible que cela nécessite une déclaration préalable à la mairie. Cela dépendra du gabarit et de la superficie prévus. La règle générale pour ce type d’aménagement est qu’il doit être considéré comme un accessoire à l’habitation principale.

Même si les travaux envisagés sont inférieurs aux seuils fixés pour être soumis à un permis de construire ou une déclaration préalable, vous devez informer vos voisins afin qu’ils puissent exercer leur droit éventuel de vue directe ou indirecte sur votre propriété.

La mise en place de systèmes de sécurité sans autorisation

La mise en place de systèmes de sécurité sans autorisation est aussi possible mais doit respecter certaines règles. Vous pouvez, par exemple, installer une alarme, un système de vidéosurveillance ou des détecteurs de fumée sans avoir besoin d’une autorisation administrative. Il faut noter que la pose d’un portail automatique nécessite une déclaration préalable à la mairie si celui-ci dépasse 2 mètres. Les caméras ne doivent pas filmer l’espace public et ne doivent être orientées que sur votre propriété.

Pour assurer la tranquillité et le confort dans votre maison, vous pouvez installer des solutions domotiques telles qu’un système de contrôle à distance des éclairages ou un thermostat intelligent. Ces équipements sont généralement considérés comme faisant partie intégrante du logement et n’ont donc pas besoin d’être soumis à une demande d’autorisation particulière.

Il est cependant recommandé de se renseigner auprès des organismes compétents (mairie, service urbanisme) avant tout travaux afin d’éviter tout risque juridique après coup.

Partager :