Comment choisir son sauna d’intérieur ?

14
Partager :
Comment choisir son sauna d’intérieur ?

Aimeriez-vous profiter des bienfaits du bain de vapeur à domicile ? Si oui, pourquoi ne pas acheter un sauna d’intérieur pas cher ? Afin d’obtenir une totale satisfaction, il vous faut choisir le bon modèle. Ci-après quelques critères à prendre en compte lors de votre acquisition.

Suivant le nombre d’utilisateurs

Avant toute chose, considérez le nombre de personnes qui vont utiliser le sauna. Quel que soit le type de ce dernier (traditionnel ou à infrarouge), chaque utilisateur doit disposer d’une superficie de 1,5 m2 au minimum pour se sentir à l’aise. Une cabine avec une dimension 1286 x 907 x 1900 mm est donc faites pour 2 personnes tandis que celle mesurant 1945 x 1560 x 2040 mm convient à 3 personnes.

A lire également : Comment blanchir le linge avec du vinaigre blanc ?

En fonction de ses matériaux de fabrication 

Maintenant que vous avez déterminé la superficie de votre futur sauna, focalisez-vous maintenant sur les matériaux de fabrication. Assurez-vous que ces derniers répondent à vos goûts et à vos besoins. Il est possible de choisir, partiellement ou entièrement, le bois ou le lambris. Les murs de la cabine peuvent être en épicéa, en cèdre rouge ou en hemlock. Quant aux banquettes, le bois de tremble et le bois d’abachi sont préconisés, car ils ne conduisent pas la chaleur et son doux au toucher.

Selon l’énergie à utiliser 

L’énergie à utiliser est aussi un critère à prendre en compte pendant l’achat de votre sauna d’intérieure. Vous avez le choix entre un modèle à vapeur traditionnel, à poêle électrique et à infrarouge. Pour le premier, l’humidité est obtenue en versant régulièrement de l’eau sur les pierres volcaniques chauffées avec du bois sur un poêle. Le processus est le même avec le sauna à poêle électrique sauf que les pierres sont chauffées par convection de l’air. Pour le dernier modèle, le sauna est chauffé par des éléments infrarouges installés à divers endroits de la cabine.

A lire en complément : Changez votre vieille chaudière pour une chaudière à condensation sans vous ruiner

Partager :