Pose d’un garde-corps : notre guide complet

123
Partager :

Un garde-corps est un ensemble d’éléments placés sur le bord d’un escalier, d’une terrasse, d’un balcon, d’une mezzanine et de toutes ouvertures d’une maison pour empêcher une chute accidentelle. Au-delà de son côté sécuritaire, cet équipement tient aussi un rôle décoratif dans l’habitat. Son installation doit donc être soigneusement réalisée, afin qu’il puisse assurer correctement son rôle. Plusieurs éléments sont à prendre en compte pour en réussir la pose.

Quelles sont les fonctions d’un garde-corps ?

Le garde-corps a pour principale fonction d’empêcher les chutes accidentelles dans la maison. Également appelé garde-fou ou rambarde, il préserve les occupants des éventuelles glissades et des risques d’accidents mortels. Pour remplir correctement son rôle, cette barrière de protection est fixée devant les zones considérées comme à risque. Placé devant la fenêtre, le balcon ou la terrasse, il empêche les personnes maladroites ou téméraires de tomber dans le vide. Le garde-corps est aussi installé le long de l’escalier pour éviter les glissades sur les marches. Enfin, il sert de pourtour de la piscine pour préserver les chutes des jeunes enfants. Il peut donc être utilisé en intérieur comme en extérieur.

Lire également : Repassez avec plus d’efficacité grâce à une centrale vapeur

Le rôle du garde-corps n’est pas seulement sécuritaire. Comme on peut le voir chez l’expert en installations de fermetures www.isotech-fermetures.fr, cet élément a des propriétés décoratives et esthétiques. Il apporte en effet du style et de l’élégance à la maison, tout en assurant un rôle anti-chute. Le garde-corps participe ainsi à la beauté de l’architecture en plus d’assurer votre protection et celle de vos proches. Pour décorer votre logement, différents modèles de garde-corps vous sont proposés. Vous avez notamment le choix entre le garde-corps en bois (classique et raffiné), en aluminium, en PVC ou en métal. Optez pour le même matériau que celui de vos fermetures pour harmoniser le décor de votre habitat.

garde-corps verre installation fermetures

A lire en complément : Comment choisir sa baignoire ilot ?

Sur quels critères choisir votre nouveau garde-corps ?

Il existe sur le marché de nombreux modèles de garde-corps. S’ils sont tous sécurisés, ils se déclinent en différents styles et matériaux afin de répondre aux envies de chacun. Pour trouver celui qui correspond à vos besoins, voici quelques critères à prendre en compte.

La forme du garde-corps

Le choix de la forme est important pour embellir votre habitat. Selon vos goûts, vous pouvez opter pour :

  • un garde-corps à barreaudage,
  • une balustrade à remplissage (en verre ou en plexiglas),
  • un garde-corps avec câble inox (modèle très design),
  • une rambarde sur muret.

Parmi tous ces modèles, le garde-corps à barreaudage est le plus répandu.

La solidité et la résistance de l’élément

Puisque le garde-corps assure la sécurité des occupants de la maison, il doit faire preuve d’une solidité sans faille. Le choix du matériau avec lequel il est conçu est donc essentiel. Tous les garde-corps en acier, en inox et en fer sont généralement résistants. Le bois est également une bonne alternative si vous installez l’équipement à l’intérieur. Si vous préférez les garde-corps en verre, nous vous conseillons d’opter pour le verre feuilleté trempé, qui est le plus résistant.

L’esthétique du garde-corps

La rambarde doit être suffisamment résistante pour empêcher les chutes accidentelles, mais il peut arriver que le modèle ne convienne pas à vos goûts ou qu’il ne soit pas esthétique. Vous devez alors tenir compte du design de l’équipement lorsque vous choisissez votre rambarde. Selon vos besoins en sécurité et vos goûts, vous pouvez opter pour un garde-corps en fer forgé noir ou un modèle en bois.

L’avantage de ce dernier est que vous pouvez personnaliser sa forme, sa couleur et son décor selon vos envies. Pour apporter de la modernité à votre maison, vous pouvez aussi allier plusieurs matériaux. L’alliance du bois et du verre ou du métal et du verre est par exemple très esthétique. Outre le fait d’être résistant, l’assemblage de ces matières confère un cachet particulier à votre garde-corps.

Comment installer correctement un garde-corps ?

La pose d’un garde-corps peut se faire par vous-même, à condition de disposer des outils nécessaires et de respecter les normes de sécurité. Pour installer vous-même votre barrière de protection, voici les étapes à suivre :

  • préparez le terrain : avant de poser votre garde-corps, il est important que vous vérifiiez l’état du muret. Un nettoyage du chantier peut être nécessaire. Si vous détectez des fissures ou des imperfections, réparez-les.
  • Prenez les mesures : cette étape est déterminante dans la réussite des travaux. Elle permet de visualiser l’emplacement des poteaux du garde-corps. Pour l’effectuer, vous devez mesurer la largeur du muret et marquer l’emplacement de chaque poteau.
  • Percez le muret : à partir des repères, marquez les trous à l’aide d’un crayon, puis percez.
  • Installez les poteaux : posez les poteaux à l’intérieur des trous et verrouillez-les à l’aide de boulons et de chevilles à expansion. N’oubliez pas de vérifier le niveau avant cette opération.
  • Installez la main courante : commencez par percer la main courante et tous les repères. Vissez ensuite les poteaux et les divers segments à la main courante. Si la main courante est en métal, frappez les repères au pointeau avant de la percer afin d’éviter que la perceuse ne glisse.

Enfin, la dernière étape consiste à fixer les barres horizontales. Suivez la même procédure que la précédente pour prendre les mesures des barres horizontales et les fixer. Pour que votre garde-corps ne puisse pas être escaladé, veillez à les positionner à 45 cm du sol.

pose garde-corps guide

Les normes d’installation à suivre

Pour assurer une sécurité optimale, votre garde-corps doit répondre à des critères et à des normes de sécurité très strictes. Cela concerne notamment sa hauteur et l’écart entre les barreaux. Selon le code de la construction et de l’habitation, le garde-corps doit avoir une hauteur d’au moins 1 mètre s’il est fixé à l’étage (balcon, terrasse, loggia, etc.). S’il a plus de 50 cm d’épaisseur, sa hauteur peut être abaissée à 80 cm. En ce qui concerne l’écart des barreaux, la distance entre chacun d’entre eux dépend de la hauteur de fixation du garde-corps. S’il est placé à une distance de 45 cm du sol, l’écart des barreaux doit être de 5 cm au maximum. Au-delà de cette hauteur, le barreaudage ne doit pas dépasser un écart de 18 cm.

Partager :