Nos idées pour repeindre ses volets en bois

6
Partager :

Repeindre ses volets en bois est une opération à ne pas prendre à la légère. Elle nécessite une méticulosité sérieuse et une certaine agilité. La moindre maladresse peut altérer le design de l’ouverture ainsi que celui de l’habitat. Comment repeindre sans faille ses volets en bois ?

Démonter les volets en bois

Pour peindre ses volets en bois de façon optimale, il est primordial que vous les démontier de leurs gonds. Retirez alors toutes les parties métalliques et disposez les volets délicatement sur une surface plane mais solide. En guise mesure de sécurité, utilisez une échelle robuste. En particulier, si les volets en bois se situent à une certaine hauteur. Faites-vous également assister.

A lire en complément : Choisir plus volontiers un produit français

Décaper la peinture d’avant

Après avoir enlevé les volets en bois de leurs fixations, la prochaine étape est le décapage de peinture. Pour ce faire, vous devez écailler l’ancienne peinture ou solvant de la surface pour permettre la pose d’une nouvelle couche. Afin d’écailler la solution-liquide, vous devez dès lors utiliser une ponceuse.

A lire en complément : Une bibliothèque pour sublimer votre intérieur

Poncez alors les volets en bois de tous les côtés que ce soit au niveau de la tranche, des fentes ou bien de la latte. Étant un accessoire particulièrement dangereux, l’usage de la ponceuse nécessite le port d’un matériel de protection comme une paire de gants, une combinaison ou des lunettes spéciales pour bricolage lors du maniement de ponceuse. Une fois la tâche terminée, dépoussiérez bien la surface avec une brosse souple et un chiffon propre.

Appliquer une sous-couche

Avec votre pinceau à bout rond ou rouleau, appliquez la sous-couche en commençant par les angles. Passez une première sous-couche verticale, dans le sens du bois, puis une seconde horizontale pour bien recouvrir le matériau.

Laissez sécher environ 24 heures avant de retourner votre volet et d’appliquer la sous-couche de l’autre côté, selon la même méthode. Une fois la sous-couche bien sèche sur l’ensemble du volet, poncez légèrement la surface avec un papier de verre à grains fins. Cette action permettra à la peinture de mieux accrocher.

Appliquer la peinture

Il est désormais temps d’appliquer la peinture sur vos volets. Trempez votre pinceau dans la peinture, sans le surcharger de produit afin d’éviter les coulures.

Appliquez une première couche de peinture dans le sens de la largeur du volet, en partant d’un angle. Une fois terminée, appliquez sans attendre une seconde couche dans le sens de la longueur pour bien couvrir le bois et étirer la peinture de la première application.

Laissez ensuite sècher. Pour que la peinture soit davantage durable, il est nécessaire d’ajouter une seconde couche. A cet effet, il vous suffit de reprendre l’opération ainsi que le même principe.

Enchaîner avec les finitions

Une fois votre peinture est bien sèche, nous vous conseillons d’appliquer une couche de vernis ou de la lasure sur vos volets en bois. Ces solvants jouent un rôle conservateur dans le travail du bois. Ils protègent le matériau des intempéries et des rayons UV.

Ils rendent par la même occasion la couleur de la peinture éclatante, durable et esthétique. Le choix entre une lasure ou un vernis dépend de la qualité du bois dans lequel les volets ont été confectionnés. Pour mieux décider entre ces deux solvants, n’hésitez-pas à consulter les conseils de professionnels comme ceux que l’on trouve sur decodemamaison.fr.

Pour éviter toutes sortes d’entraves lors de la séance de re-peinture, il est indispensable de s’en tenir au plan d’urbanisme de votre commune. Avant d’entamer les travaux, n’oubliez pas de vous informer auprès de votre mairie sur les règles régissant la rénovation de volets en bois.

Si l’application des règles vous semble compliquée, n’hésitez-pas à vous faire accompagner d’un professionnel en rénovation ou bien en peinture.

Partager :