Combien de marches prévoir pour un escalier ?

137
Partager :
Combien de marches prévoir pour un escalier ?

La construction d’un escalier doit prendre de nombreux éléments en compte. En effet, les escaliers doivent être adaptés aux habitants de votre maison et leur usage. C’est pour cela qu’il va notamment falloir se référer à quelques règles de calcul pour trouver la longueur, la largeur ainsi que le nombre de marches idéal. Découvrez quelles marches prévoir pour l’escalier de votre maison.

Comment bien prévoir le nombre de marches des escaliers ?

Prévoir le bon nombre de marches est primordial. En effet, il faut que l’escalier de votre maison possède une hauteur de marche qui favorise le confort et la sécurité des résidents de votre maison au quotidien. Pour bien prévoir le nombre de marches, il faudra notamment se questionner sur son usage, notamment si votre escalier est destiné à être utilisé occasionnellement ou quotidiennement.

A lire aussi : Comment aménager un chalet de montagne ?

Il faut également prendre en compte les meubles éventuels que vous pourriez transporter, ainsi que les habitants destinés à utiliser l’escalier, s’ils sont de jeunes enfants, des personnes plus âgées ou encore des personnes à mobilité réduite, etc. La sécurité et le confort sont primordiaux. En effet, pour optimiser ces éléments, il faudra les prendre en compte dans le calcul des marches pour obtenir une hauteur de marche adéquate.

La hauteur de marche est habituellement comprise entre 16 et 20 cm pour une utilisation confortable, 17 cm étant la hauteur de marche idéale, car il s’agit de la dimension standard. La largeur d’un escalier droit est généralement de 90 cm.

A lire également : Comment installer facilement une cheminée ?

Il faut savoir que plus une marche est haute, plus l’utilisation des escaliers sera plus raide et fatigante. Il faudra également définir la hauteur de marche par rapport au reculement et à la trémie disponibles.

Les éléments à considérer dans la construction d’escaliers

Pour effectuer la construction de votre escalier dans votre maison, il faudra notamment prendre en compte les éléments suivants :

  • Le giron : il s’agit de la distance horizontale entre deux nez de marche, c’est la profondeur de marche. Le giron doit posséder une longueur permettant de poser complètement le pied sur la marche, pour que l’utilisateur de l’escalier soit stable. Les dimensions du giron se situent idéalement entre 26 et 30 cm.
  • La trémie : l’escalier passe à travers une ouverture traversant le plancher pour permettre d’effectuer le passage d’un niveau à l’autre. Il s’agit de la trémie, qui possède généralement un solivage bois. Les dimensions de la trémie s’adaptent notamment au passage d’une personne.
  • Le limon : le limon est la structure de l’escalier. Le limon peut notamment être en bois, acier ou encore béton.
  • La rampe : il s’agit du garde-corps de l’escalier. Ce garde-corps permet de grimper en toute sécurité.
  • Le reculement : il s’agit de l’espace disponible au sol. Sa taille peut influencer le choix de la construction d’un escalier tournant au lieu d’un escalier droit, qui se fait selon la place requise.

Néanmoins, il s’agit d’une liste non exhaustive.

Combien de marches prévoir pour un escalier ?

Combien de marches prévoir pour les marches des escaliers ?

Pour obtenir le nombre de marches pour votre escalier, il faut faire un calcul : diviser la hauteur totale de l’escalier par la hauteur de chaque marche.

Le nombre de marches idéal pour un escalier droit

Prenons un exemple : si votre escalier droit possède comme dimensions 280 cm de hauteur et que vous souhaitez que les marches de votre escalier droit fassent 18 cm de haut, il faudra alors diviser 280 par 18 cm. Ceci donne un résultat de 15,55, résultat à arrondir à 15 ou 16. 

Il est recommandé d’opter pour le moins de marches possible pour votre escalier droit (donc ici à 15). Néanmoins, cela dépend de vos usages ainsi que ceux des habitants de votre maison. Si vous avez, par exemple, des enfants, vous pouvez opter pour 16 marches afin que votre escalier droit soit plus accessible.

Le nombre de marches idéal pour un escalier quart tournant

Il faut effectuer le même calcul dans le cas d’un escalier quart tournant. Imaginons que votre escalier quart tournant fasse 290 cm sol à sol et que vous désiriez des marches de 18 cm. À nouveau, il faudra diviser 290 par 18. On obtient 16,1, ce qui nous donne 16 marches quand on arrondit. 

Si vous souhaitez obtenir la hauteur précise des marches de votre escalier quart tournant, il faut diviser 290 par 16, ce qui nous donne 18,12 cm de hauteur.

La loi de Blondel pour un escalier ergonomique

Si vous souhaitez un escalier aux dimensions idéales pour fournir le moins d’efforts durant votre montée des escaliers, vous pouvez vous référer à la loi de Blondel. Il s’agit d’une formule créée par l’architecte François Blondel pour obtenir le meilleur rapport entre la hauteur et le giron d’une marche, pour obtenir une foulée naturelle et une très bonne ergonomie.

Le calcul est 2 hauteurs de marche + 1 giron = 63 cm. Selon l’architecte François Blondel, le rapport entre la hauteur et le giron doit être de 63 cm pour pouvoir monter son escalier en dépensant le moins d’énergie.

Pour vérifier l’ergonomie de l’escalier, vous devrez notamment vous référer à la hauteur des marches et la longueur du giron.

Partager :