Investissement : les inconvénients de la location meublée

19
Partager :

La location d’un bien meublé attire chaque année de plus en plus de personnes. L’une des raisons de ce succès est qu’après avoir signé le bail, il n’y a plus qu’à récupérer les clés et installer ses affaires personnelles. Facile et pratique, l’une des compensations de ce système de location est d’être plus cher. Cependant, la location meublée a ses limites. Découvrez les inconvénients de la location meublée.

1.      C’est cher et risqué

L’aménagement d’un logement, en fonction de sa taille, peut coûter jusqu’à 10 000 euros. En plus de l’argent, du temps et des efforts investis, chaque euro dépensé représente un risque supplémentaire que le propriétaire prend en charge. La possibilité de dommages est considérablement accrue lorsque vous meublez un logement. Vous devez vous assurer que vous êtes suffisamment couvert par le loyer, le dépôt de garantie et le contrat de location.

A lire en complément : Quelles sont les conditions pour acheter en viager ?

2.      Les locataires sont souvent à court terme

Les logements meublés attirent souvent des locataires à court terme. Il y aura donc un taux de rotation plus élevé. Voici quelques-uns des inconvénients qui en découlent :

A lire aussi : Comment beneficier des frais de notaire réduits ?

  • Il y a plus de chances que votre logement soit vacant, et un logement vacant signifie une perte de revenus locatifs.
  • Vous devez dépenser plus d’argent pour entretenir, préparer et nettoyer le logement entre les locataires.
  • Vous devez dépenser plus d’argent pour commercialiser la propriété après le départ de chaque locataire.

3.      Vous devez dépenser de l’argent supplémentaire pour le stockage

Parfois, vous ne pourrez pas garder les meubles dans votre unité de location. Par conséquent, vous devrez louer des espaces d’entreposage et des salles de stockage pour stocker le mobilier. Cela peut s’avérer assez coûteux. Sans compter que le déménagement des meubles n’est pas une tâche facile.

4.      Plus grande possibilité de dommages causés par les locataires

Si votre bien locatif est meublé, le locataire n’est pas propriétaire des meubles qui s’y trouvent. Et, en tant qu’êtres humains, nous prenons souvent mieux soin de nos propres biens. Il se peut donc que les locataires fassent moins attention aux biens qui se trouvent dans la propriété. Cela signifie que la probabilité d’une usure importante ou de dommages causés par le locataire est plus grande.

5.      Coût d’entretien plus élevé

De même, si vous optez pour une location meublée en tant que propriétaire, vous devez être prêt à dépenser davantage pour l’entretien de votre bien d’investissement. Les meubles, en particulier des éléments tels que le rideau de douche et les serviettes, s’useront fréquemment et vous devrez les changer sans cesse afin d’attirer de nouveaux locataires. Une fois encore, les coûts d’entretien seront compensés par le loyer que vous demanderez. Assurez-vous d’avoir des estimations raisonnables de tous ces coûts pour les inclure dans vos calculs du loyer que vous devez demander pour votre appartement meublé.

3 points à retenir pour décider de meubler ou non votre propriété locative

  • Discutez de votre marché local avec votre gestionnaire immobilier pour savoir si les locations meublées sont populaires dans votre région.
  • Investissez dans des meubles qui ne montreront pas de signes d’usure avec une utilisation régulière.
  • Examinez les avantages fiscaux qui s’appliquent à votre situation avec l’aide d’un expert.

Partager :