Par quoi remplacer votre ancienne chaudière ?

294
Partager :

Les dépenses énergétiques constituent l’un des postes budgétaires les plus importants dans un ménage. Si votre chaudière date de plus de 15 ans et qu’elle a été mal entretenue, il est de ce fait recommandé de changer d’équipement en réalisant des travaux de rénovation. Vous réduirez ainsi vos dépenses énergétiques et améliorerez votre confort. Différentes alternatives s’offrent à vous pour profiter d’un chauffage plus efficace et plus respectueux de l’environnement : de la chaudière à condensation à la pompe à chaleur, voici quelques solutions.

Remplacez votre ancienne chaudière par une chaudière à condensation

Parmi les solutions possibles, la chaudière à condensation peut vous faire faire des économies substantielles, comme expliqué sur ce site qui énumère les solutions de rénovation. Des spécialistes peuvent se charger de l’installation de la chaudière à condensation pour obtenir les résultats escomptés.

A lire en complément : Béton ou tuile : quelle toiture choisir en 2020 ?

Comme son nom l’indique, la chaudière à condensation fioul/gaz se base sur la condensation de la vapeur d’eau des fumées dégagées à l’aide de la combustion du gaz. Grâce à ce phénomène, le liquide caloporteur de l’installation gagne des calories de manière gratuite. Un échangeur-condenseur s’occupe de la récupération des calories ainsi que de l’évacuation des condensats.

En comparaison à une chaudière traditionnelle non entretenue et vétuste, la chaudière à condensation permet de réaliser jusqu’à 35 % d’économie énergétique. Ce qui permet de réduire considérablement vos factures. Durant les travaux d’installation de la nouvelle chaudière, vous pouvez être amené à renouveler les canalisations et les radiateurs. Le but étant de les adapter au nouveau système. Un remplacement de tubage au niveau du conduit de cheminée est également à prévoir.

Lire également : Pourquoi le coût du permis de construire varie-t-il ?

Remplacez votre ancienne chaudière par une chaudière à bois

Également installée par un professionnel, la chaudière à bois permet de bénéficier jusqu’à 30 % d’économies sur vos factures d’énergie. Et pour cause : le bois constitue un combustible pas cher, mais avec un rendement énergétique important. Il est le plus grand concurrent du gaz en termes de chauffage individuel.

remplacer une ancienne chaudière

Les chaudières à bois se déclinent en deux catégories :

  • les chaudières à bois bûches,
  • les chaudières à granulés de bois (également appelés pellets).

Les deux systèmes offrent un chauffage rapide.

La chaudière à bûches

Vous devez alimenter la chaudière manuellement. Pour assurer le chauffage, il faut de ce fait une attention plus soutenue ainsi qu’une présence.

La chaudière à granulés

Ce système coûte plus cher que la chaudière à bûches. Son alimentation se fait automatiquement. La chaudière est en effet équipée d’un réglage qui garantit un temps de combustion long et économe.

Remplacez votre ancienne chaudière par une chaudière électrique

Si vous bénéficiez d’un raccordement au gaz naturel, la chaudière électrique est celle qu’il vous faut. La chaudière électrique requiert un minimum d’espace et s’intègre facilement au sein des appartements ou des studios. Elle n’est cependant efficace qu’avec un bon radiateur. Notez que ses impacts sur les factures d’électricité ne sont pas si évidents.

Remplacez votre ancienne chaudière par une pompe à chaleur

La pompe à chaleur air/eau est une solution de remplacement efficace et idéale pour les résidences principales. La pompe fonctionne en capturant les calories présentes dans l’air froid extérieur afin de les faire monter en température. Une fois la température élevée, la pompe chauffe un liquide caloporteur qui sera transmis au circuit de chauffage. La pompe à chaleur consomme trois fois moins que votre ancien chauffage.

Partager :