Qu’est-ce que le calorifugeage et quand est-il utile de faire appel à un professionnel ?

41
Partager :
Qu’est-ce que le calorifugeage et quand est-il utile de faire appel à un professionnel

Le réchauffement climatique et la diminution des sources d’énergie fossiles ont conduit les experts en déperdition thermique à chercher des solutions pour optimiser la consommation d’énergie des particuliers et des entreprises. Parmi les solutions efficaces proposées, figure le calorifugeage. Il désigne l’isolation thermique des équipements. Si l’isolation thermique prend le plus souvent en compte les parois des bâtiments (murs, planchers, toitures, etc.), les équipements (tuyauteries, réservoirs, citernes, fours, etc.) sont également importants. Voici l’essentiel à savoir sur ce procédé.

Le calorifugeage : qu’est-ce que c’est ?

Très courant dans le domaine de la rénovation énergétique, le calorifugeage est une opération qui consiste à isoler la tuyauterie ainsi que tous les accessoires des installations frigorifiques et thermiques. Ce procédé s’applique à tous les bâtiments (industriels, agricoles, tertiaires ou résidentiels) qui disposent d’une chaufferie. Les équipements qui peuvent faire l’objet d’une isolation calorifugeage sont nombreux et variés.

A lire aussi : Trouver des pièces de rechange de la marque Craftsman

Il peut s’agir des gaines de ventilation, des installations de chauffage, des canalisations, des conduits, des cuves, des systèmes de climatisations, des réservoirs, des citernes, des centrales de froid, etc. Cette opération a pour but de limiter, voire supprimer les déperditions de chaleur qui sont généralement à l’origine de la hausse de la consommation énergétique.

Le calorifugeage : en quoi consiste-t-il exactement ?

La tuyauterie qui traverse une zone non chauffée (les caves, les sous-sols ou encore les garages) présente des pertes importantes de chaleur. De même qu’un système réfrigérant non isolé dans des locaux qui subissent une chaleur intérieure élevée va donner lieu à des déperditions énergétiques. Pour éviter ce problème de perte de chaleur dans les deux cas, il faut procéder à un calorifugeage des équipements.

Lire également : La peinture au cœur de vos travaux en bâtiment

Cette opération est d’autant plus recommandée lorsque la production d’énergie et les terminaux (radiateurs, système de climatisation, etc.) sont situés dans des parties éloignées. Le calorifugeage va donc consister à recouvrir les conduits d’un isolant appelé calorifuge. Il existe plusieurs types de calorifuge. On distingue les coquilles isolantes, les manchons de mousse en plastique, les bourrelets isolants ou encore les bandes de fibres isolantes.

Quel que soit l’isolant choisi, il est important de prendre en compte les singularités du réseau afin d’éviter les ponts thermiques. Le calorifugeage des tuyaux et des points singuliers permet de réduire considérablement les pertes d’énergie. Aussi bien pour les particuliers que pour les entreprises, la réalisation du calorifugeage est une solution idéale pour réduire les déperditions d’énergie dans l’immeuble.

ce que le calorifugeage et quand est-il utile de faire appel à un professionnel

Le calorifugeage : quel est son intérêt ?

Simple et efficace, le calorifugeage est utile principalement pour réduire les déperditions thermiques. Toutefois, ses utilités ne se limitent pas à cet aspect. Une tuyauterie calorifuge permet de conserver l’énergie thermique d’un bâtiment et de limiter les rejets des gaz carboniques.

Le calorifugeage est ainsi utile pour économiser sur la facture d’énergie. Une canalisation non isolée peut entraîner une perte jusqu’à 20 % d’énergie produite par l’eau chaude. En effet, l’eau chaude affiche généralement une température d’environ 55 °C à la sortie d’une chaudière. Si elle traverse une tuyauterie mal isolée, elle peut perdre environ 10 °C à son arrivée, soit une perte d’énergie de 20 %.

L’isolation de la tuyauterie est donc utile pour limiter ces pertes et réaliser des économies. Le calorifugeage présente ainsi un bon nombre d’intérêts sur plusieurs aspects dans le cadre de la consommation d’énergie.

Le calorifugeage : quand faut-il appeler un professionnel ?

Le calorifugeage des équipements précités n’est pas toujours aisé. Ce procédé requiert l’expertise d’un professionnel, car une mauvaise isolation des équipements est source de déperdition thermique. Pour réaliser un calorifugeage, l’intervention d’un professionnel en isolation thermique est indispensable.

Lorsque vous souhaitez maintenir la température de certains produits à la hausse ou à la baisse, l’appel à un professionnel est nécessaire pour calorifuger les canalisations et les divers appareils (fours, les robinets, échangeurs, etc.).

Depuis la Réglementation Thermique 2012 qui fixe les règlements pour la construction des bâtiments, l’isolation thermique des équipements est désormais obligatoire pour la construction des bâtiments neufs. Dans ce cadre, il est important de faire appel à un professionnel en isolation thermique pour réaliser les travaux d’isolation thermique du bâtiment.

Que les bâtiments soient neufs ou anciens, une isolation thermique des équipements est essentielle. Notons que le niveau de performance du calorifugeage est également un élément à considérer. Il fait l’objet d’une évaluation et est classé dans des classes allant de 1 à 6. Le niveau minimum recommandé est de classe 2. Il est utile de faire appel à un professionnel pour s’assurer que son bâtiment respecte les réglementations en vigueur en matière de performance énergétique.

Partager :