Comment laver les culottes de règles dim ?

1601
Partager :

Avant toute chose, il faut savoir qu’il est très facile de laver les culottes menstruelles. Même les femmes les plus pressées peuvent facilement s’en occuper en quelques gestes, sans y consacrer beaucoup de temps. Pas besoin d’utiliser des produits spécifiques de haute gamme ou de faire appel à un nettoyage à sec coûteux. Voici les étapes à suivre pour laver votre culotte de règles dim !

Rincez la culotte menstruelle

Pour laver votre culotte de règles, il faut commencer par son rinçage. Dès que vous retirez votre dessous menstruel, rincez-le à l’eau froide afin d’éliminer la grande partie des liquides qu’il a absorbés. Il est conseillé de laisser l’eau du robinet couler sur la partie absorbante de la culotte pendant 2 à 3 minutes, le temps que le sang des règles disparaisse. En d’autres termes, maintenez votre protection périodique sous l’eau jusqu’à ce que le rouge s’en aille et que l’eau devienne claire.

A lire en complément : Comment poser un grillage sans plot de ciment ?

Il est même possible de frotter délicatement la couche absorbante. Il s’agit de la partie basse de la culotte qui se situe tout près de votre vulve. Assurez-vous qu’elle soit bien propre. Notez que vous n’avez pas besoin de tremper vos protections périodiques, même en cas de règles abondantes. Il est aussi important de savoir que l’utilisation de l’eau tiède ou chaude est proscrite. En l’utilisant, la chaleur cuit les tâches.  Ces dernières peuvent se fixer sur le tissu de votre lingerie et par la suite altérer son aspect.

Lavez la culotte des règles à la machine ou à la main

La culotte menstruelle est un sous-vêtement délicat dont l’entretien nécessite des pratiques précises. Une fois le rinçage effectué, vous disposez de deux options pour laver votre dessous menstruel : lavage à la machine et lavage à la main. Votre culotte de règles dim ne peut aucunement tâcher les autres vêtements.

A voir aussi : Comment apporter plus de la lumière dans sa maison ?

Si vous optez pour le lavage de la culotte hygiénique à la machine, veillez à régler votre lave-linge à 40° C. Il ne faut pas utiliser ni de l’adoucissant ni de l’eau de javel. Ces produits peuvent en effet impacter négativement l’efficacité de la culotte. Pour celles qui souhaitent laver leur dessous menstruel avec leur linge habituel, elles doivent savoir qu’il n’est pas nécessaire de faire plusieurs lessives.

Faîtes sécher la culotte menstruelle

Une fois le lavage terminé, faites sécher vos protections périodiques à l’air libre. Le séchage de votre dessous menstruel peut prendre plus de temps que celui de vos sous-vêtements habituels. En effet, la culotte de règles dim possède plusieurs couches de tissus. Les plus pressées peuvent la mettre au sèche-linge à basse température.

Il faut cependant préciser que le sèche-linge risque de fragiliser le tissu imperméable de votre lingerie. Quant au séchage à plat à l’air libre, il préserve la forme de la culotte. Une fois vos protections périodiques séchées, il vous suffit de les mettre au placard et d’attendre la prochaine période de règles pour les réutiliser.

Quelques précautions à prendre lors du lavage des culottes de règles dim

Lorsque vous lavez vos culottes hygiéniques, vous devez prendre certaines précautions afin de mieux les préserver. Tout d’abord, il est préférable d’opter pour une lessive non agressive. La lingerie menstruelle est conçue à partir du coton Oeko Tex. Cette matière naturelle permet de préserver l’hygiène intime des utilisatrices.

Les substances chimiques que contiennent les lessives classiques risquent de provoquer des démangeaisons, des allergies et des irritations au niveau de vos muqueuses vaginales. Elles peuvent également attaquer les fibres de vos culottes hygiéniques, ce qui va accélérer la détérioration de celles-ci. A l’instar du lin et du chanvre, le coton est une matière très sensible aux produits chimiques. Choisissez alors des produits bio. Ceux-ci sont plus doux pour la peau. Par ailleurs, vous pouvez aussi utiliser un savon de Marseille si vous lavez vos protections périodiques à la main.

Après lavage de votre culotte de règles, placez-la dans un filet à linge. Cela permet de prolonger sa durée de vie et de préserver son côté esthétique. A l’instar des autres sous-vêtements, les culottes menstruelles se retrouvent dans la catégorie de linge délicat. Il faut donc les mettre dans un filet avec vos soutien-gorge pour mieux les préserver. Le repassage de votre culotte menstruelle peut compromettre son étanchéité. Il est donc à éviter.

Guide pour choisir la culotte menstruelle idéale

Lorsqu’il s’agit de confort et d’efficacité pendant les périodes de règles, le choix de la bonne culotte menstruelle est fondamental. Avec une large gamme de modèles disponibles sur le marché, il faut absolument considérer plusieurs critères tels que la capacité d’absorption, le matériau et le confort. Si vous recherchez une option fiable et écologique, vous pouvez acheter une culotte menstruelle So’Cup par exemple. En optant pour une marque engagée envers la qualité, l’innovation et l’environnement, les utilisatrices peuvent non seulement bénéficier d’une protection efficace, mais également contribuer à réduire leur impact environnemental.

Comment maximiser le confort au quotidien ?

Le confort quotidien est une priorité absolue lors de l’utilisation de culottes menstruelles. Dans cette optique, adoptez des pratiques qui garantissent l’hygiène ainsi qu’une sensation agréable tout au long de la journée. Opter pour des culottes avec des tissus respirants et doux au toucher peut faire une grande différence dans votre bien-être. Il est aussi judicieux de varier les modèles en fonction de l’intensité de votre flux pour éviter toute sensation d’humidité ou d’inconfort. En intégrant ces culottes dans votre routine, vous découvrirez une liberté de mouvement et une sécurité inégalées, vous permettant de vaquer à vos activités quotidiennes avec confiance et sérénité.

Partager :