Quand investir dans l’immobilier ?

38
Partager :

Il n’est jamais facile de démarrer un investissement immobilier en France si vous êtes expatrié. La distance, le décalage horaire, loin de l’atmosphère française, le manque de connaissance du marché sont autant de critères qui rendent la prise de décision difficile. Cependant, l’immobilier reste l’un des investissements à long terme les plus intéressants pour plusieurs raisons, surtout si vous êtes un émigrant. Nous vous présentons les raisons qui nous font croire que vous n’avez pas à attendre pour investir dans des propriétés locatives.

L’ immobilier en France, un investissement rentable

Un marché français dynamique

Dans sa dernière étude, le site Meilleurtaux a comparé la rentabilité de 7 placements différents : immobilier, brochure A, actions, obligations d’État, argent Sicav, assurance-vie et or. Et devinez quoi ? Investissement immobilier est la meilleure performance depuis 20 années.

A lire aussi : Comment dénoncer un marchand de sommeil ?

En effet, la volatilité d’un investissement immobilier est très faible et sa rentabilité reste élevée, notamment grâce à l’effet de levier des prêts. L’investissement locataire est donc une valeur sûre et rentable. Il serait même dommage de ne pas l’utiliser lors de votre expatriation, puisque maintenant vous pouvez acheter un studio ou un appartement de deux pièces à Paris, Lyon, Bordeaux ou Marseille en augmentant sous certaines conditions à seulement 20% de la valeur de l’appartement ou même 10%.

De plus, l’immobilier français est particulièrement dynamique aujourd’hui. L’année 2019 avait déjà battu tous les records et 2020 semble très dynamique. En janvier 2020, les prix des biens du vieux monde augmenteront dans de nombreuses villes. Paris (où le prix au mètre carré a augmenté au-dessus de 10 000€) et Lyon (où les prix de l’immobilier ont augmenté de 7,7% en 2019), avec Bordeaux, restent les villes les plus chères de France en Référence de propriété. En 2019, le prix moyen par mètre carré dans le premier a augmenté de 4,7%. Il a augmenté de 3,5 % en 2018.

Lire également : Quand investir dans l'immobilier ?

Par conséquent, si vous êtes un émigrant, la période est idéale pour démarrer un projet immobilier ou réétudier votre projet immobilier si vous le mettez de côté. En outre, My Expat propose des solutions pour tout organiser pour vous et réaliser votre projet immobilier sans jamais avoir à retourner en France.

Une forte demande dans les grandes villes Cet article pourrait vous intéresser : Investissement immobilier, les 5 pièges à éviter

Si vous souhaitez investir en France, il est recommandé de contacter les grandes villes. En fait, ils attirent de nombreux investisseurs, grâce à leur dynamisme, leur attractivité, la croissance et les prix de l’immobilier et la rentabilité des investissements. Séduire Paris, Bordeaux, Lyon et Marseille de nombreux professionnels et étudiants. La demande dans ces villes est donc très élevée. Il en résulte un petit poste vacant et permet de garantir l’investissement.

À Paris, le prix moyen au mètre carré est en moyenne de 10 175€ pour un appartement fin janvier 2020.

Un appartement de 20m2 dans la capitale nécessite donc un budget moyen de 203.500€. Les loyers collectés pour ce type de propriété s’élèvent à environ 650€ par mois. Cependant, il existe une différence significative entre les différents districts.

À Bordeaux, l’investissement moyen nécessaire pour acheter un appartement de 20 m² est d’environ 90 100 euros (le tarif moyen par mètre carré en janvier 2020 est de 4 505€ pour un appartement). Et dans le cadre d’un investissement locatif, le loyer mensuel moyen serait de 300€.

Quelle est la ville Lumière, Lyon, leurs prix sont proches de ceux de Bordeaux. En fait, le prix de vente pour cette zone est en moyenne de 91,7€. Les loyers sont également coordonnés avec ceux de Bordeaux.

Enfin, Marseille a besoin de 51 940€ pour acheter un appartement de la même superficie (2.597€ le mètre carré). En termes de prix de location, il est de 260€ par mois pour ce type de propriété (13 €/mètre carré).

Immobilier antique, impôts

Si vous êtes un expatrié et souhaitez investir en France pour louer, il est conseillé de choisir une ancienne propriété.

En fait, les nouveaux biens immobiliers ne procurent pas d’avantages fiscaux aux non-résidents. Cependant, pour les anciennes propriétés, vous pouvez bénéficier du déficit foncier, ainsi que du statut du propriétaire dans Meublé Non Professional. Avec le dispositif LMNP, sous certaines conditions, vous pouvez activer non taxé déduire les revenus de location et les frais administratifs, les intérêts sur vos prêts immobiliers et les frais de rénovation. Pour être admissible au statut LMNP, la propriété doit être configurée. Les revenus générés par la location ne peuvent excéder un certain montant. Il s’agit de 23 000€ par an, soit 50 % du revenu total du propriétaire.

Ajoutons que par rapport au nouveau, ancien immobilier sera plus économique (un nouveau coût immobilier est en moyenne 20 -30% plus cher qu’une ancienne propriété) ; rentable (la nouvelle propriété pourrait faire perdre à son propriétaire 18 à 24 mois de loyer et augmenter l’orientation brute annuelle entre 2 et 5% est pour la propriété ancienne, comparé à 2 -4% pour les nouveaux biens immobiliers). La demande de logements locatifs est également plus élevée, car les anciens biens immobiliers sont souvent situés dans des quartiers animés du centre. D’un autre côté, les nouveaux sont généralement décalés. Pendant la rénovation d’une propriété ancienne que certains investisseurs peuvent parfois décourager, ce qui réduit le risque de dysfonctionnements ou de problèmes à long terme et augmente la valeur de la propriété.

Taux d’intérêt historiquement bas, faible pour l’investissement Vous pouvez également lire : Tous les avantages du statut de Location meublée non professionnelle

Les investissements immobiliers en France signifient également la certitude de bénéficier de taux de crédit immobilier particulièrement attractifs. En 2019, les prêts étaient historiquement faibles.

Source : Observatoire du Crédit Logement — Septembre 2019

Bien que les prix des non-résidents ou des expatriés soient légèrement supérieurs aux prix offerts par les résidents français (un non-résident représente un risque plus élevé que la banque ne soit pas remboursée), il est aujourd’hui possible d’obtenir des prêts à un taux moyen de 1,26% sur 20 ans à enregistrer. La période est donc idéale pour emprunter. En outre, il existe des banques qui s’adaptent très bien aux expatriés et les prêtent pour leurs projets immobiliers (tels que Crédit Agricole, BNP Paribas ou Le Crédit Lyonnais).

Même sujet : Découvrez les prix pour les non-résidents Selon BetTerrates, les taux de prêt en janvier 2020 s’établissaient en moyenne à 1,10 % pour un prêt de 15 ans, à 1,26 % pour 20 ans et à 1,49 % pour un prêt de 25 ans.

Pour les mois à venir, les taux moyens sur 20 ans devraient donc rester stables (entre 1,30 % et 1,50 %). On ne s’attend pas à ce qu’il y ait des baisses aussi spectaculaires qu’en 2019.

Préparation de votre déclaration et/ou de votre retraite Vous pourriez aussi lire : quelles banques prêtent à des non-résidents ?

Votre retour en France ou pour vos enfants

L’ une des principales raisons d’investir les émigrés français en France est l’attente de leur retour en France. De nombreux investisseurs étrangers choisissent d’investir dans une résidence pour anticiper leur retour de l’étranger, ou dans un studio ou un appartement de deux pièces pour préparer le retour de leurs enfants en France pour leurs études. Cela leur permet d’avoir un pied-à-terre pendant leur court séjour en France.

L’ immobilier reste un très bon investissement physique, dont vous êtes sûr de son utilité : vivre ou louer (contrairement à SCPI, par exemple, qui est un investissement financier pur).

Investissez pour votre retraite

Investir dans l’immobilier est sans aucun doute l’une des meilleures solutions pour se préparer à la retraite si vous êtes expatriés. C’est que le risque est faible et que le rendement à long terme est élevé. Cela en fait un stage idéal pour un expatrié qui veut anticiper sa retraite sur 15 ou 20 ans. Ajoutons que plus la durée du prêt est longue, plus les paiements mensuels sont faibles. Une bonne anticipation est donc essentielle.

En outre, les investissements immobiliers en France seront particulièrement fiables et assureront une rentabilité significative, à condition qu’ils investissent dans des villes à forte densité de population, où la demande locative est élevée.

Vous pouvez aussi lire : expatriés pour un contrat local, comment se préparer à la retraite ? Enfin, les taux de prêt bancaire sont très bas au début de 2020 et devraient rester globalement stables et favorables. Si vous avez investi assez tôt au début de votre retraite, votre prêt sera et vos revenus locatifs amélioreront votre pouvoir d’achat et votre qualité de vie.

Partager :